Qui peut utiliser un impédancemètre ?

L’impédancemètre est un appareil d’une grande utilité. Grâce à lui, vous pourrez suivre votre évolution dans la pratique d’un régime minceur, ou dans la pratique d’un régime de gain musculaire ou simplement dans le suivi constant de votre santé et de votre poids de forme. Toutefois, il convient de se demander si tout le monde peut user d’un impédancemètre. Nous allons donc faire la lumière sur cette question qui semble évidente en apparence, mais ne l’est pas.

Les sportifs peuvent utiliser un impédancemètre

impédancemètre

Quand nous parlons de sportifs, vous pensez certainement tout de suite à des sportifs de haut niveau et des athlètes qui ont en général pour objectif de maintenir un niveau constant de masse musculaire. Vous avez sans doute raison, un athlète doit utiliser un impédancemètre pour s’assurer au mieux de sa forme physique. Cependant, il n’y a pas que les athlètes qui aient un intérêt à utiliser un impédancemètre. En effet, même si vous pratiquez une simple activité physique en amateur, que ce soit dans le but de maigrir ou de gagner en masse musculaire, l’impédancemètre s’adresse à vous.

Il s’agit d’un excellent outil de suivi grâce auquel vos objectifs seront atteints de façon plus optimale. En outre, pratiquement tout le monde peut utiliser un impédancemètre.

Notez bien que les sportifs de haut niveau possèdent en général un corps dont les caractéristiques telles que la masse musculaire sont au-dessus de la moyenne de gens. Ce qui fait qu’il convient davantage pour eux de se servir d’un impédancemètre doté du mode Athlète qui leur correspond bien mieux, car ce mode permet de mesurer leurs données avec plus de fiabilité.

Les contre-indications de l’usage d’un impédancemètre

impédancemètre

Nous avons affirmé plus haut, que presque tout le monde était en mesure de se servir d’un impédancemètre. Cette affirmation exclut quelques individus en raison du caractère dangereux que peut représenter cet appareil pour eux. Tout d’abord, il ne convient pas de peser un enfant de moins de sept ans ou encore un enfant qui n’atteint pas encore 1 mètre 10 de taille. Ensuite, vous lirez souvent des notices d’impédancemètre qui proscrivent l’utilisation d’un impédancemètre par les femmes enceintes.

Lire aussi : Quelle est la température maximale d’une douche solaire ?

Cette interdiction ne vise pas de façon directe, la protection de la femme enceinte et de son bébé puisque l’action de l’impédancemètre n’a aucun effet néfaste sur le bébé ou sur la maman. En réalité, cette contre-indication tient au fait que les données que l’impédancemètre pourrait mesurer dans ce cas seraient erronées en raison des poches d’eau de la grossesse qui sont présentes dans le corps de la femme. Il n’y aurait donc aucun intérêt pour une femme enceinte de se servir d’un impédancemètre. Par contre, il y a une catégorie de personnes qui ne devraient en aucun cas utiliser une balance impédancemètre au risque de s’exposer à des problèmes de santé de type cardiaque.

Il s’agit des personnes qui portent un stimulateur cardiaque dans le cadre d’un suivi médical spécifique. Il en est de même pour toutes les personnes qui portent n’importe quel autre type d’implant médical. Les personnes sous dialyse ne doivent pas non plus utiliser d’impédancemètre.