Comment se déroule un Diagnostic de Performance Energétique ?

Le Diagnostic de Performance Energétique est un document rendu obligatoire pour tout type de bien immobilier. Il permet de pouvoir classer les biens immobiliers selon leur consommation en énergie et leur émission de gaz à effet de serre. Sa réalisation répond à un certain cheminement bien précis pour que le document obtenu soit valide et valable. Voici comment se déroule un Diagnostic de Performance Energétique.

Contacter un professionnel diagnostiqueur

Le Diagnostic de Performance Energétique doit être réalisé par un professionnel diagnostiqueur certifié. Ce sont des agents reconnus par les services publics et qui sont chargés de faire le Diagnostic de Performance Energétique sur demande. Ainsi les propriétaires et les locataires de même que les acquéreurs de biens immobiliers peuvent les contacter pour faire établir le DPE de leurs locaux. Il est conseillé de contacter plusieurs professionnels à qui vous demanderez des devis. Vous n’aurez qu’à choisir le moins distant pour la réalisation de votre Diagnostic de Performance Energétique.

Déroulement du DPE

Une fois le professionnel diagnostiqueur engagé, ce dernier viendra sur les lieux pour la phase pratique de réalisation du Diagnostic de Performance Energétique. Le professionnel passera alors de pièce en pièce pour observer et collecter des informations liées au bien immobilier. Il va ainsi recenser tous les équipements de chauffage, de refroidissement et de production d’eau chaude. Les différentes mesures seront ainsi prises pour pouvoir évaluer les besoins énergétiques des équipements de la maison. Une attention sera aussi portée sur le risque de déperdition qui existe dans les immeubles qui ont déjà un certain âge.

A voir : Cette page web

Documents obligatoires

Pour la réalisation du Diagnostic de Performance Energétique, le professionnel diagnostiqueur aura besoin d’un certain nombre de documents que le propriétaire devra lui fournir. Au nombre de ces documents, on a les factures d’électricité des trois dernières années. Ces factures fourniront au diagnostiqueur des renseignements sur les relevés énergétiques. À part cela, pour les biens immobiliers datant d’avant 1948, un certain nombre de documents vous seront aussi exigés pour la réalisation du Diagnostic de Performance Energétique. Si vous ne fournissez pas ces documents, le diagnostiqueur sera dans l’obligation de vous remettre un DPE vierge. Mais si le bâtiment est neuf, le diagnostiqueur fera le travail en se basant sur ce qu’il voit sur place.

A consulter aussi : Quelle est la meilleure lampe anti moustique ?

Méthodes de calcul du DPE

La réglementation définit deux méthodes pour le calcul du Diagnostic de Performance Energétique. Le diagnostiqueur choisira une des deux méthodes selon ses habitudes professionnelles.

Méthode 3CL

C’est une méthode conventionnelle qui utilise un logiciel de calcul. Ce logiciel va intégrer toutes les données sur l’isolation du bâtiment, les systèmes de chauffage et de refroidissement, la ventilation, etc. En se basant donc sur toutes ces données, le logiciel sortira les résultats sur les dépenses énergétiques qu’il faudra pour couvrir les besoins du bâtiment ainsi que la quantité de CO2 qui est émise.

Évaluation sur la base des factures

L’évaluation sur la base des factures se fait également avec un logiciel. Mais à part les données collectées, le diagnostiqueur utilise les trois dernières années de factures pour établir les performances énergétiques du bâtiment ainsi que la quantité de CO2 rejetée.

www.diagnostic-performance-energetique.info/que-veut-dire-non-soumis-au-dpe