Ce que vous ignoriez sur le babyfoot

En phase de devenir un sport reconnu par le Comité international olympique, nous sommes certains que le babyfoot ne vous a pourtant pas livré tous ses secrets.

Invention d’origine ambiguë

Surement dû au succès qu’il a connu, surtout au lendemain de la Deuxième Guerre, le babyfoot a été l’origine de plusieurs réclamations de brevet consternant à son invention. Nous avons concocté quelques-unes d’entre elles. ( source pour trouver des infos sur le babyfoot en cliquant ici)

D’abord, on a pensé avoir trouvé le premier babyfoot breveté en 1901 aux États unis, mais on a vite compris que c’était une trouvaille européenne. Ce qui a poussé plusieurs pays européens à multiplier les brevetages.

D’abord en France, où le babyfoot est apparu entre 1880 et 1890, une multitude de brevets ont fait leur apparition. Ceci dit, plusieurs historiens s’accordent à attribuer son invention à Lucien Rosengart dans une usine Citroën pour occuper ses enfants en temps de pluie, mais devancés par Alejandro Finisterre qui l’a breveté en 1937.

Une autre version raconte une provenance du knicker, autre nom du babyfoot, du nom de son prétendu inventeur M. Knicker, de la célèbre marque connue en Belgique, Suisse, aux Pays-Bas et en Allemagne. Alors qu’on revendique aussi une origine suisse du Knicker par G Staav, mais sans appui conséquent.

Et la dernière piste nous renvoie aux États-Unis. Le but du jeu aurait été d’assurer la rééducation des militaires blessés aux champs de bataille, le jeu aurait trouvé un franc succès auprès de ces derniers, qui l’ont ensuite vulgarisé et rendu public pour devenir un vrai phénomène.

Palmarès incontesté du babyfoot

Véritable champion incontesté de ce jeu de table, le Belge Frédéric Collignon a remporté tous les titres majeurs des plus grands championnats depuis l’aube des années 2000, et en prime aux quatre coins du monde. La preuve, c’est que c’est le seul joueur, jusque-là à avoir gagné sur toutes les tables reconnues par l’ITSF avec 118 titres en solo, 306 en double pour 54 titres de champion du monde. Rien que ça !

Après ce petit tour de la table de babyfoot, on vous a fait visiter son histoire et on pense, espérons-le, que vous n’allez plus le regarder du même œil.

Lire aussi : C’est quoi un rameur ?/Bien utiliser un tensiomètre /Le microscope optique