Comment fabriquer un bloque volant ?

Le développement que l’on vit actuellement est dû à l’épanouissement de l’industrialisation. L’industrie de l’automobile est l’une des plus avancées actuellement. Malheureusement, les vols de voitures n’ont cessé de croître proportionnellement au développement de l’industrie de l’automobile. Des solutions pour augmenter la sécurité du véhicule sont disponibles. Les bloques volants font partie de ces solutions proposées. Ces produits sont en vente en magasin, mais certain préfère fabriquer leurs propres outils vu le rôle important qu’il occupe. Nous verrons donc comment fabriquer un bloque volant.

Les étapes pour la fabrication d’un bloque volant

Des bloques volants sont en vente sur le marché, mais il est parfois mieux de s’occuper soit même de la sécurité du véhicule. En effet, la fabrication du bloque volant personnalisé n’est pas vraiment difficile. Pour un modèle très simple, il faut des composants en acier pour fortifier le tout. Le premier constituant, c’est la barre bloquante elle-même, l’autre bout de la barre doit être libre, mais l’autre partie doit absolument être accroché à une bague ouvrante qui doit venir se refermer et se raccroché fermement au volant. La bague en question doit être absolument être solide et ferme, mais aussi disposé d’un système de verrouillage fixe (Exemple : cadenas) pour ne pas laisser au volant la possibilité de tourner. La fonction de l’ensemble pourrait être assimilée comme un bras avec une main fermante ouvrable avec des clés. Le concept étant assez simple, il faut néanmoins toujours veiller à ce que les fixations soit assez solide pour tenir lors du forçage par les éventuels voleurs.

Venez aussi regarder : Mon avis sur l’épandeur Fertiligene Sevgn Even Green

Pour les autres types de bloques volant

Les modèles simples sont, en effet, très utiles pour la sécurité des véhicules. Il existe plusieurs variantes pour les bloques volants. Il y a par exemple les cannes bloquantes. Ces cannes bloquent à la fois le volant, mais aussi une des pédales situées plus bas (Exemple : frein, embrayage ou encore l’accélérateur). Pour commencer mesurer exactement la distance entre le bas du volant et une des pédales du véhicule. Il faut ensuite une canne qui fasse exactement la longueur prélevée précédemment. Ensuite, il faut fabriquer pour la partie supérieure de la canne un crochet très solide qui doit être fixé très fortement au bout de la canne. Ce dernier viendra s’accrocher au volant plus tard. L’autre bout de la canne doit-être équipé du même dispositif : bague-serrure de même forme que le modèle de bloque volant précédemment. Une fois le tout assemblé, il faut absolument vérifier la solidité et les fixations des divers composants. Pour plus de sécurité, il faut dupliquer les clés et ranger dans des endroits accessibles uniquement par le propriétaire. Les bloques volants simples ou encore ceux en forme de canne qui sert à la fois de bloque volant mais immobilise à la fois une pédale sont efficaces pour les modèles en vente. Il n’en est pas moins pour ceux fabriqué à la maison et sont même parfois plus performant en matière de sécurité. Le propriétaire doit donc opter pour la solution de sécurité qui lui convient le mieux.

Ce site d’antivol voiture nous a beaucoup aidé, visitez le.