Chauffage d’appoint salle de bain : Quels enjeux ?

Le chauffage électrique de votre salle de bain est surement libre à tout moment mais sa puissance peut paraître insuffisant pendant la période d’hiver. Pour y remédier, le chauffage d’appoint est une option à adoptée. C’est un supplément au principal chauffage en manque de puissance pour l’atteinte de la température souhaitée. Le chauffage d’appoint installé dans une salle d’eau doit produire de la forte chaleur rapidement car dans une salle de bain, la sensation de réchaud pendant un certain laps de temps est importante surtout pour un bébé. Il peut servir pour une autre pièce après le bain mais peut aussi être ranger en étant mobile et facile à installer. Pour un confort de sécurité maximale, choisissez le chauffage adapté suivant les normes et les options existantes.

chauffage d’appoint : ce qu’il faut savoir.

Le radiateur soufflant à 2 vitesses a une résistance sous la protection d’un bloc de céramique qui a pour rôle de réchauffer immédiatement l’air mouvementé par une hélice en diminuant l’assèchement de l’air provoqué par les convecteurs. Cette action de soufflement produit pas mal de bruit. Conçu pour chauffer une petite pièce de moins de 5 m2

Le radiateur allogène est un modèle est composé d’un filament et d’un gaz halogène à infrarouge et se démarre par une tirette ou par bouton. Ce radiateur est destiné pour une petite salle de bain. Sa lampe se change après 5000 heures d’utilisation.

Radiateur à bain d’huile est composé de modules en tôle cannelé contenant de l’huile en chauffant l’air par rayonnement, il est à inertie liquide à 3 vitesses. Doté d’une grande puissance, il est plus économique car même éteint, il renvoie encore de la chaleur et peut réchauffer une pièce de 30 m2 selon le modèle. Cet appareil est parfait pour une utilisation de longue durée.

à Lire également : Rafraichisseur d’air : des risques pour la santé ?

Les règles de sécurité du chauffage d’appoint

Communément aux appareils électriques, un chauffage d’appoint doit toujours être installé en dessous ou loin d’un centre d’eau comme un lavabo, une douche ou une baignoire. L’eau pourrait éventuellement se projeter en provoquant d’épouvantables résultats.

Il doit être placé au moins à 1.20m d’un lavabo équivaut à 3m d’une baignoire. Cette distance est souvent négligée pour les salles de bains petits et étroits. Mais lorsqu’un chauffage est fabriqué pour une salle de bain, il est protégé contre les jets d’eau et peut se placer à 60 cm approximativement d’un point d’eau.

Régis de la norme IP 21, explique le jaillissement de l’eau sur l’appareil qui lui est possible et aussi que, tout objets mesurant 12 mm ne pourront s’y introduire.

Afin de connaitre le type de chauffage d’appoint adapté, il faut prendre en compte les options indispensables à son utilisation comme la minuterie, la vitesse, sa capacité de chauffer par m² ainsi que sa consommation en fonction de la taille de la salle de bain. Pour une raison de renfort de sécurité, il est préférable de choisir un chauffage d’appoint réservé pour les salles de bains en l’écartant le plus loin possible des points d’eau.

Pour acheter votre radiateur d’appoint alors venez voir ce comparateur.